Les profits vous appartiennent !

Par Stéphane Breault

Au fil des années un préjugé très tenace par rapport à la franchise se manifeste régulièrement, je l’appelle le syndrome de l’aveuglement volontaire du franchisé.

En effet, beaucoup de franchisés croient à tort qu’être en franchise leur garantira les profits… eh bien, au risque d’en décevoir plus d’un, la vraie réponse à la question des profits est la suivante :

 

CE N’EST PAS LE FRANCHISEUR QUI EST RESPONSABLE DES PROFITS, VOUS ÊTES RESPONSABLES DES PROFITS DE VOTRE FRANCHISE.

En effet, toute franchise qui se respecte veillera à offrir à ses franchisés, une opportunité raisonnable de faire des profits. Le franchiseur mettra en place les produits et services qui attireront les consommateurs et vous permettra de les vendre avec une marge adéquate pour couvrir vos frais d’exploitation et faire des profits.

Alors, où est le problème…

Une étude réalisée par ‘’The Franchise Relationship Institute’’[1] présentée dernièrement à la convention annuelle de l’Association canadienne de la franchise démontrait que bien que les franchisés étaient généralement satisfaits de leur franchise, la plupart trouvaient que les profits n’étaient pas suffisants.

 

Mais qu’en est-il vraiment??

La réalité est que la plupart des franchisés attendent que la franchise produise les résultats, or, ce sont eux qui doivent produire les résultats qu’ils veulent et non attendre que la franchise le fasse pour eux. La franchise est un système qui permet la mise en commun de ressources pour réussir, mais elle ne peut produire les profits.

 

ALORS, COMMENT UN FRANCHISÉ PEUT-IL GÉNÉRER LES PROFITS MAXIMAUX POUR SA FRANCHISE.

 

Il n’y a qu’une seule priorité : les ventes

Peu importe ce qu’on peut en dire, les ventes seront toujours le producteur numéro 1 de profits, car, elles permettent de se donner les ressources pour gérer les dépenses. Donc pour un franchisé développer ses ventes chaque jour est une obligation, et non pas une option.

 

Il existe une panoplie de moyens pour développer les ventes de sa franchise. Par contre, mon opinion personnelle est que jamais le contact humain du propriétaire avec ses clients et ses clients potentiels ne pourra être remplacé. Alors propriétaires franchisés, sortez de vos commerces et aller vous présenter et serrer des mains! Vos ventes ne s’en porteront que mieux!!

 

Après les ventes viennent les dépenses

Encore une fois VOUS êtes responsable de vos profits donc de vos dépenses.

Sans entrer dans les détails, mon expérience m’a démontré que plusieurs franchisés négligeaient la gestion et le contrôle des escomptes, la gestion de leur marge brute et de la main-d’œuvre, laissant ainsi plusieurs milliers de dollars se dépenser sans rien n’y faire.  Dans la plupart des cas, ce sont les seules dépenses vraiment contrôlables et, ne pas agir afin de les contrôler est du gâchis de profit.

 

Non, ce n’est pas la franchise qui contrôlera vos dépenses et génèrera vos profits

Et maintenant, que ferez-vous de tous ses profits? Eh bien…n’oubliez pas d’en conserver  une portion pour vos investissements nécessaires afin d’améliorer vos profits futurs. Ne négligez pas de supporter adéquatement vos employés qui vous permettent d’atteindre vos objectifs. Prenez aussi un soin jaloux de vos clients en les fidélisant ou en gagnant leur cœur en supportant une cause près de chez vous. Et si vous pensez que j’exagère un peu…demandez aux franchisés qui réussissent!

 

[1] The Franchise Relationship Institute est présidée par Greg Nathan.